Non classé

Auzqui : « Si Régis n’avait pas cru en moi, je n’aurai jamais connu le Top 14 »

640

Regis Sonnes

 

Benat Auzqui a tenu à saluer Régis Sonnes, l’ancien entraîneur des avants de l’Union Bordeaux-Bègles, sans qui il n’aurait peut-être pas connu le plus haut niveau français : le Top 14. « Je ne pouvais pas m’imaginer dans le monde professionnel, c’était impossible pour moi. C’est justement grâce à l’Espagne que j’ai pu connaître ça, c’est Régis Sonnes qui m’a fait venir en équipe nationale puis quand il est arrivé à Bordeaux, il m’a contacté car il savait que j’étais disponible et il cherchait un troisième talonneur. Je suis donc parti pour un an à Bordeaux, puis deux ans et maintenant cela fait quatre ans que j’y suis. Tout ça pour dire que je ne m’y attendait pas du tout. J’avais eu quelques touches à Tyrosse pour jouer en Pro D2 mais sans suite. Quand on joue en Fédérale 1, cela se joue souvent sur un coup de chance, il faut que l’entraîneur y croit, dans mon cas, si Régis n’avait pas cru en moi, je n’aurai jamais connu le Top 14″.

 

RugbyAmateur


Auteur / 

Romain D.

Related Posts

Brèves

Toutes les brèves

Sondages

Quel est le meilleur bordelais contre le Racing 92 ?

View Results

Loading ... Loading ...

Derniers Tweets