Yann Lesgourgues : « Il y a beaucoup de regrets mais aussi du positif »