Romain Lonca : « On est vraiment sur des finitions et des petits gestes qui font au final une différence »