Jacques Brunel : « On a tendance à retrouver du plaisir quand on retrouve son fonctionnement normal »