Jacques Brunel : « On ne peut avoir que des regrets dans un match où on sentait les Palois crispés, peu entreprenants »