Mahamadou Diaby : “On est des professionnels, on connaît notre corps. Lorsqu’on a des petites alertes on sait le signaler. On va gérer comme çà pour le moment”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre troisième ligne, Mahamadou Diaby, ne trouve pas spécialement que l’on puisse parler d’un problème d’équité du championnat, malgré des reports en séries : “Il y aurait tellement de choses à redire, mais la vérité c’est qu’aujourd’hui on joue, on essaie de faire avancer notre sport, alors que tout autour est arrêté. En temps que joueur, on a tellement de boulot sur le terrain que l’on ne peut pas se concentrer sur ça. On trouvera toujours des gens contents, des mécontents. Ce n’est pas ce sûr quoi on se concentre, on a trop de boulot pour ça. C’est vrai que depuis juin l’enchaînement est costaud, on aimerait souffler, mais c’est le calendrier qui est fait comme ça. On ne maîtrise pas grand chose là-dedans. Lorsqu’on continue à jouer, on essaie de se préparer au mieux. On est bien suivi, les staffs sont aux aguets et regardent les états de forme de tout le monde. On essaie de gérer comme ça. Pour l’instant la forme ça va, mais c’est l’avenir qui nous le dire, on ne sait pas comment ça va se passer. Mais pour l’instant on joue, on n’a pas trop de blessés, même si on a perdu Kiki. On fait avec. On essaie d’être intelligents. On est des professionnels, on connaît notre corps. Lorsqu’on a des petites alertes on sait le signaler. On va gérer comme çà pour le moment”.