Jean-Baptiste Dubié : “Notre identité, ce n’est pas de l’occupation, du duel aérien, c’est de mettre du rythme et de jouer au ballon”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre trois-quarts centre, Jean-Baptiste Dubié, est revenu sur la physionomie du match contre le Stade Français, où l’UBB a eu du mal à mettre son empreinte sur la rencontre : “Ce n’était pas notre stratégie, mais on n’a pas eu un ballon contre le Stade Français. Evidemment on a mis un peu de jeu au pied mais parce qu’on était acculé dans notre terrain et qu’il fallait qu’on puisse sortir. En plus on a été défaillant sur le jeu aérien. Le match entre La Rochelle et le Racing 92, je ne l’ai pas regardé. J’ai regardé le début mais je n’avais pas envie. Ces deux matchs avaient été bien vendus, entre 4 équipes qui étaient offensives, qui aiment jouer, mais quand tu as une grosse défense en face, tu ne peux pas trop t’exposer. Il y a des matchs pourris dans la saison, comme tout le temps. Il y en aura des plus beaux. Il y a des équipes qui produisent du beau jeu. Nous on peut le faire parce qu’on l’a déjà fait. Mais sur des matchs où s’est plus compliqué de produire du beau jeu, on a fait un match moyen. Mais notre identité, ce n’est pas de l’occupation, du duel aérien, c’est de mettre du rythme et de jouer au ballon. Mais pour ça il faut avoir les ballons et être convaincu de pouvoir le faire aussi“.