Jefferson Poirot : “Je pense que la période n’a pas été assez longue pour que l’on puisse considérer que ça les a tant impactés”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre pilier gauche, Jefferson Poirot, a tenu à relativiser l’impact du Covid-19 sur la préparation de l’équipe de Montpellier : “Je pense que la période n’a pas été assez longue pour que l’on puisse considérer que ça les a tant impactés. On ne sait pas si c’est mieux pour eux de s’être reposé la semaine dernière ou si c’est un désavantage. Lyon par exemple ils s’étaient resserrés, peut-être que Montpellier ça leur aura fait du bien de se reposer parce qu’ils ont quand même eu de la casse et qu’ils ont joués souvent avec la même équipe. Ils ont des mecs qui sont de retour de sélection aussi. L’un dans l’autre on ne sait pas trop. Maintenant quand les clubs sont à l’arrêt, c’est un peu rentré dans la normalité. Ca ne perturbe plus trop le fonctionnement des clubs. On s’entraîne différemment, je pense que c’est accepté par tous. Je ne pense pas qu’il y ait un avantage par rapport à ça pour nous en tout cas“.