Christophe Urios : “Le grand changement vient des joueurs, surtout des anciens. Ils en avaient marre de passer pour des cons, des perdants”

 

Interrogé par Sud-Ouest, le manager de l’UBB, Christophe Urios, s’est confié sur ce qu’il a dit aux joueurs à son arrivée en 2019 : « Si on doit changer, c’est vous qui allez changer. C’est les anciens qui doivent changer, pas moi. Je vais amener mon énergie, ma façon d’être, ce que j’ai envie de faire dans le rugby, mais que si vous n’avez pas envie de changer vous, on ne changera pas. On ferra comme tous les ans. Le grand changement vient des joueurs, surtout des anciens. Ils en avaient marre de passer pour des cons, des perdants. Je suis arrivé dans ce moment-là, ça a matché vite. On a réussi à prendre confiance, à faire des matchs solides. Evidemment que derrière, il y a tout un tas d’actions qui se mettent en route dans l’organisation, la relation, le management, dans les formes de jeu, mais ce n’est pas le plus important. Ce qui a fait que ça a changé, ce sont les joueurs […] Je suis convaincu que les gens tu ne les motives pas, ce que je dois faire, mon job principal, c’est de créer une atmosphère de progrès, de travail, une culture de travail. C’est ça la réalité du haut-niveau, travailler dur, le respect, l’humilité, se remettre en cause et ça pendant des mois […] Dans le plan d’action, j’ai amené certaines choses, les entraînements à haute-intensité, les organisations de semaines, mais la volonté première c’est eux qui l’ont ».