Aldigé : “On se flatterait que le premier asiatique du Top 14 joue à l’UBB”

jean-baptiste aldigé

 

 

La semaine dernière, l’UBB annonçait l’arrivée dans le capital de l’UBB, de Louis-Vincent Gave, via sa société Gavekal. Jean-Baptiste Aldigé, joueur de rugby passé par l’UBB, basé à Hong Kong a fait l’intermédiaire, via sa société Sport Inside Asia, pour cette arrivée et gère le marketing de l’UBB à Hong Kong. Sud-Ouest nous propose une interview de celui qui est devenu récemment international hongkongais.

 

Il revient sur les atouts que l’UBB possède pour viser le marché asiatique : “Nous n’en sommes qu’au commencement ! Avant d’aller taper aux portes de partenaires potentiels, nous devons d’abord construire la marque […] L’UBB s’appuie sur un nom mondialement connu, Bordeaux, le premier public d’Europe […] Surtout, l’atout de l’UBB, c’est la synergie économique avec le vin, via UBB Grands Crus, l’aéronautique avec UBB Aérospace. Cela sera sans doute primordial dans le développement international. Le travail de mon agence est de trouver des relations économiques où l’UBB soit un « super VRP » comme je le dis, un pivot entre une entreprise française et une entreprise chinoise.

 

Il revient aussi sur les aspects plus sportifs du projet : “Deux joueurs du Valley RFC vont venir s’entraîner cet été à l’UBB, nous allons faire des camps ici avec des joueurs de l’UBB, envoyer des jeunes en Gironde. Ce n’est pas demain qu’un joueur de Hong-Kong évoluera en Top 14, mais on se flatterait que le premier asiatique du Top 14 joue à l’UBB […] L’UBB viendra jouer un jour à Hong-Kong, c’est fort probable […] À la différence de la Natixis Cup, ou du match que les Saracens sont venus jouer ici, on travaillera sur le long terme. On fera par exemple une semaine complète autour du « French Art de vivre» comme ils disent ici, avec le vin, la gastronomie, la culture. Le rugby sera un élément de l’événement, le prétexte d’une rencontre.