Bertrand Guiry : “A l’UBB, j’ai du me faire violence”

 

Interrogé dans les colonnes du Midi Olympique, notre ancien troisième ligne, Bertrand Guiry, qui va prendre sa retraite, est revenu sur son passage à l’UBB : “A l’UBB, j’ai du me faire violence : j’avais tout juste quitté ma ville, il y avait de la concurrence, j’ai eu des pépins musculaires… J’ai essayé du mieux que j’ai pu. Derrière, j’ai rebondi au BO où j’ai passé de très bons moments pendant quatre ans avec des phases finales. Puis, il y a la fin à Aix, un club en devenir qui, malgré des parcours irréguliers, s’est ancré en Pro D2. C’était intéressant d’apporter mon expérience à ce projet pour terminer“.