Maxime Lucu : « Sur le terrain, Christophe ne fait que me dire que je suis têtu comme un Basque »

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre demi de mêlée, Maxime Lucu, est revenu sur ce qu’il avait de plus basque en lui : « Sur le terrain, Christophe (Urios) ne fait que me dire que je suis têtu comme un Basque. Sur chaque coup, chaque ballon qui traîne, je plonge dessus. Ce n’est pas forcément beau à voir mais je ne lâche jamais. Le Basque veut toujours avoir raison. Alors qu’en dehors du terrain, je ne suis pas du tout comme ça (rires)« .

Il est aussi revenu sur ce qu’il avait de bordelais : « J’ai peut-être pris un petit côté ‘bobo’. Je vais faire le marché aux Capucins, acheter mes petits légumes, boire mon café… le genre de choses que je ne faisais pas du tout à Biarritz ou à Saint-Pée, j’étais d’ailleurs le premier à m’amuser de ces gens-là« .