Jandre Marais : “Quand j’ai parlé de ça avec Christophe, au tout début, il m’a dit : ‘Non, tu ne vas pas avoir le temps'”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre deuxième ligne, Jandre Marais, s’est confié sur la difficulté de jongler entre son rôle d’entraîneur et son métier de joueur : “Quand j’ai parlé de ça avec Christophe (Urios), au tout début, il m’a dit : ‘Non, tu ne vas pas avoir le temps’. J’étais un peu déçu parce que j’étais vraiment à fond. Ensuite il m’a dit : ‘Tu peux le faire, deux fois par semaine. Pense à ta famille parce que l’analyse vidéo et tout le reste, ça prend du temps’. C’est pour ça qu’avec Floirac, on est parti sur deux entraînements par semaine le mardi et le jeudi, et les matchs à domicile“.

 

Il est aussi revenu sur le début de saison de Floirac, qui s’est imposé sur le terrain de Limoges pour son premier match : “Les mecs ont fait un super match, ils ont gagné à l’extérieur (22-13), les avants ont été très costauds. C’est un peu dur mais je sais quelles sont mes priorités dans ma vie d’aujourd’hui : la première, c’est l’UBB. Après, c’est ma famille. Après, c’est Floirac“.