Alban Roussel : “J’ai été un peu surpris par la pluie que l’on a eu au mois d’août, ça fait bizarre en venant du pays catalan”

 

Invité de l’émission 100% UBB, sur les ondes de France Bleu Gironde, notre nouveau deuxième ligne, Alban Roussel, s’est confié sur son intégration au sein de l’UBB : “Je suis très heureux même si j’ai été un peu surpris par la pluie que l’on a eu au mois d’août, ça fait bizarre en venant du pays catalan. Sinon, tout se passe bien, que ce soir l’équipe, la ville, je me plaît vraiment ici à Bordeaux. C’est vraiment super“.

 

Il est aussi revenu sur les raisons qui l’ont poussé à rejoindre notre club, lui qui a été formé à l’USAP depuis tout petit : “Depuis que j’ai commencé le rugby, j’ai joué à l’USAP. Ca n’a pas été facile de partir, mais c’était un cap à franchir et à passer dans ma carrière […] C’est Christophe Urios qui m’a appelé. Ca a été très difficile pour moi parce que j’étais à l’UBB depuis l’âge de 5 ans et je ne me voyais pas partir, en tout cas si tôt. Christophe a su me convaincre avec le projet de jeu de l’UBB et surtout la quête du Brennus. L’UBB est un club qui cherche à progresser, ça fait 10-15 ans maintenant que le club se structure chaque année de mieux en mieux. Arriver dans un club qui cherche, comme moi, comme pas mal de monde au club, des résultats et à performer au haut-niveau et à aller chercher des titres. C’est ça qui m’a donné envie de signer à l’UBB. Forcément toute équipe qui vise le haut de tableau a l’objectif du Brennus au fond de la tête. Ce n’est pas celui que l’on affiche d’entrée, mais je pense que tout compétiteur, tout joueur qui fait partie d’une équipe qui vise le haut de tableau, dirait qu’il n’a pas envie d’avoir le bouclier à la fin de l’année“.