Christophe Urios : “Si on avait voulu remettre Castres dans les rails, je crois que l’on n’aurais pas fait mieux”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur le match contre Castres : “A Castres, il n’y a pas eu de patience, si l’on avait eu de la patience à Castres, je pense que l’on aurait gagné le match, notamment sur la fin. Il fallait leur laisser le ballon, les occuper, être patients. De par le choix de notre jeu au pied, de nos contre-attaques, on ne l’a pas été […] On s’est amusé à contre-attaquer deux ballons, on a été pénalisés deux fois. On a deux mauvais jeu au pied, où il ne fallait pas faire ça. Si on avait voulu remettre Castres dans les rails, je crois que l’on n’aurais pas fait mieux. Il faut que l’on apprenne de ça. Autant l’année dernière contre Castres on avait capable de tenir ce bras de fer, sous la pluie aussi notamment. Quand tu mènes de 10 points et qu’il reste 15 minutes, normalement le match ne peut pas t’échapper. Ils n’étaient pas dangereux, ils l’ont été parce qu’on leur a rendu la tâche facile, que ce soit à travers des pénalités, un carton jaune qui amène un essai, des jeux au pied de pression où il fallait mettre du jeu au pied d’occupation, deux situations de contre-attaques où on se fait pénaliser, des mauvaises gestions de surnombres faciles à gérer et un manque de réalisme au pied“.