Christophe Urios : “Quand j’entends parler des collègues ou des gens du rugby et que j’ai moi-même du mal à les comprendre, je me dis soit je suis con, ce qui est possible, soit le mec en face essaie de me m’enfumer”

 

Invité des Grandes Gueules du Sport, sur les ondes de RMC, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur le choix du capitaine de la tournée de cet automne par le XV de France : “Je pense que le rugby appartient aux hommes, il n’appartient pas à un système d’entraînement, à un cadre de jeu. Ca veut dire qu’il faut bien s’en occuper et qu’il ne faut pas vendre, ou survendre des trucs qui sont simples. Probablement dans la perspective de la Coupe du Monde 2023, je comprends qu’ils veuillent repenser les leaders, ça fait maintenant deux ans qu’ils sont à la tête, ils ont fait un très bon boulot, organisé des trucs incroyables. Ils n’ont quand même pas encore battu les Blacks ou les Sud-Afs, on verra comment ça va se passer à la fin de cette tournée. Mais je trouve que le rugby a besoin d’être simple. Quand j’entends parler des collègues ou des gens du rugby et que j’ai moi-même du mal à les comprendre, je me dis soit je suis con, ce qui est possible, soit le mec en face essaie de me m’enfumer“.