Christophe Urios : “Il ne faut pas qu’il fasse des gosses toutes les semaines… Ou qu’il attende la période non-internationale”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur la semaine particulière vécue par notre demi d’ouverture, François Trinh-Duc : « François s’est entrainé lundi et vendredi. Après, c’était en accord avec nous, on le savait. C’est pour ça qu’il n’a pas attaqué le match. C’est pour ça qu’il n’était pas sur la feuille de match de Perpignan parce qu’on voulait préparer UJ. Si c’était à refaire, je referais pareil. Après, il ne faut pas qu’il fasse des gosses toutes les semaines… Ou qu’il attende la période non-internationale. C’est un garçon qui connait la musique, tu n’as pas besoin de lui expliquer trois fois les choses. Le mec a 60 sélections en Equipe de France, il a bourlingué un peu partout, et il connait le poste, ne serait-ce que par sa position sur le terrain, sa communication… Il n s’affole pas et anticipe les annonces. Ça clarifie tout à tout le monde. Et puis aujourd’hui, les clermontois avaient cible UJ en défense, et on le savait. Ils allaient très vite sur lui pour couper les choix, lui faire faire des choix rapidement… Ca a rajouté de la pression à notre équipe. Le fait d’avoir ce jeu au pied nous a permis d’avancer en permanence. Au-delà des pénalités, de mémoire il y a deux jeux au pied qui sont intéressants. François est venu pour ça, il est prêt pour ça, et il a fait un très bon match aujourd’hui. Un recrutement réussi ».