Julien Laïrle : “Être troisième-ligne, ça lui enlève le travail en mêlée”

 

Interrogé par l’Equipe, notre entraîneur des avants, Julien Laïrle, s’est confié sur l’obsession que peut parfois être la touche pour notre troisième ligne, Guido Petti : « Ils reçoivent des vidéos des adversaires le dimanche soir. Le lundi matin, on fait une réunion et il faut qu’ils aient une proposition sur comment ils veulent jouer […] Quand il est rentré à Bordeaux mi-octobre (après le Rugby Championship), il avait deux jours de repos. Mais il a voulu qu’on se voie pour en parler ».

 

Il s’est aussi confié sur la volonté du staff de l’UBB d’utiliser Guido Petti en troisième ligne, lui qui peut aussi jouer deuxième ligne : « Le Top 14 est très coûteux en termes d’énergie, de densité de travail sur la conquête. Les avants sont beaucoup plus sollicités. Être troisième-ligne, ça lui enlève le travail en mêlée ».