Clément Maynadier : “J’ai compris que l’on attendait de moi que je dise quelque chose, alors que je n’avais rien préparé. Du coup, j’ai parlé avec mon cœur”

 

Interrogé dans les colonnes du Midi Olympique, notre talonneur, Clément Maynadier, est revenu sur le discours qu’il a dû faire en avant-match des Barbarians Français face au Tonga : “Honnêtement, je ne m’attendais tellement pas à devoir parler que lorsque j’ai entendu ‘Clément, tu as un mot ?’, j’ai cru qu’on posait la question à Clément Laporte. Puis j’ai compris que l’on attendait de moi que je dise quelque chose, alors que je n’avais rien préparé. Du coup, j’ai parlé avec mon cœur, tout simplement […] Il ne faut pas se mentir. Le rugby, ça reste un sport très simple, qui relève du bon sens paysan. Si on était entré sur la pelouse la fleur au fusil, on se serrait fait tabasser. Mais en entamant nous-mêmes le match par le bon bout, avec une bonne conquête et une bonne défense, on ne pouvait que les faire douter“.