Laurent Labit : “Le talent et les compétences de ces deux joueurs, associés en fin de match, ça peut être précieux si on veut espérer quelque chose en 2023”

 

Interrogé dans les colonnes du Midi Olympique, l’entraîneur de l’attaque du XV de France, Laurent Labit, est revenu sur l’association entre Romain Ntamack et notre demi d’ouverture, Matthieu Jalibert, lors de cette tournée de novembre : “Nous y pensions depuis un moment. Or, plus la tournée s’est approchée, plus nous avons perdu de joueurs sur blessure au poste de centre. D’abord Pierre-Louis Barassi, puis Arthur Vincent et Virimi Vakatawa. Jonathan Danty, après avoir été opéré d’un genou, n’avait joué que deux matchs. Pour nous, c’était la fenêtre idéale pour essayer cette association, sans trop dévoiler notre stratégie pour le troisième match. Mais ça ne nous a pas empêché de travailler à l’entraînement […] On ne s’interdit pas de l’utiliser dès le début d’une rencontre, mais effectivement le talent et les compétences de ces deux joueurs, associés en fin de match, ça peut être précieux si on veut espérer quelque chose en 2023. C’est aussi pourquoi nous avons essayé cette configuration avec six avants et deux arrières sur le banc. Au moins, si demain, nous y sommes contraints, nous aurons quelques certitudes. Cette tournée, c’est du temps de gagné pour l’avenir car les joueurs seront préparés à ce genre de scénario“.