Christophe Urios : “Quand j’aborde un match, je n’ai jamais peur. Je sais comment ça va se passer”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre manager, Christophe Urios, s’est confié sur son rapport à la pression inhérente à son métier : “La pression existe mais il faut arriver à la dompter et avoir un plan de bataille. Quand il y a de la pression, c’est là où je me sens le plus à l’aise. J’aime ces situations. Là, on attaque un mois difficile avec l’UBB (Racing 92, Toulouse, Coupe d’Europe, Toulon), on ne sait pas comment ça va se passer. Tu peux vite te retrouver dans une situation compliquée. Mais je suis à l’aise avec l’inconfort. C’est quand c’est dur d’avancer que les durs avancent. Quand j’aborde un match, je n’ai jamais peur. Je sais comment ça va se passer. Je sais si on va être là ou si on va être en difficulté. Quand je parle aux joueurs dans la semaine, je vois s’ils écoutent ou s’ils font semblant. Je confronte ça aux entraînements, à la mise en place qui est un signal fort, à l’échauffement… L’an dernier face à La Rochelle, ils m’ont déçu. Ça m’a obligé à trouver des solutions“.