Christophe Urios : “Les gens se retrouvent dans cette équipe parce qu’ils sont sympas, accessibles, travailleurs, fiers de porter le maillots de l’UBB”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur l’importance de la relation entre les joueurs et le public : “J’en parle souvent avec eux parce que c’est ça le rugby pour moi. Le rugby sans personne, ce n’est pas le rugby. Le rugby, c’est l’odeur des merguez, le monde au stade, c’est les photos après-match, c’est tout ça. Après, il y a le jeu, mais c’est accessoire. La semaine dernière c’était top, mais ça l’est depuis le début de la saison parce qu’on a toujours fait du monde. Il y a un vrai engouement, une vraie adhésion du public à cette équipe. La question que l’on peut se poser, c’est pourquoi. Parce que les Girondins aiment le rugby forcément, mais j’y vois aussi autre chose, évidemment on gagne les matchs, mais aussi l’émotion que donne cette équipe qu’il m’est donné d’entraîner. C’est ça qui est important. Elle donne beaucoup d’émotions et les gens se retrouvent là-dedans dans la vie de tous les jours, dans ce sentiment de fierté, de solidarité, cette envie de ne pas lâcher, d’être ambitieux. Ce sont les émotions que partagent cette équipe et les gens se retrouvent dans cette équipe parce qu’ils sont sympas, accessibles, travailleurs, fiers de porter le maillots de l’UBB. C’était un peu ça que je voulais dire la semaine dernière quand je disais que c’était plus qu’un match. Il ne faut pas jouer avec ça. Tu as le droit de perdre des matchs, la haute compétition c’est comme ça, mais tu n’as pas le droit de jouer et de tricher avec les gens“.