François Trinh-Duc : “J’ai essayé de trouver de la confiance dans ce que je sais faire, ce qui fait ma force aujourd’hui et, surtout, d’autres moyens de m’amuser”

 

Interrogé par l’Equipe, notre demi d’ouverture, François Trinh-Duc, s’est confié sur ce qui lui permettait de bien aborder sa fin de carrière approchante : “Mais je le vis très bien ! J’ai compensé par une autre approche. Elle m’a permis d’endosser un rôle différent dans le vestiaire qui me plaît, de trouver une autre motivation. Quand je voyais mes centres au Racing, ou ceux de l’UBB aujourd’hui, faire des matches de dingue, je prenais un plaisir énorme. Même si c’est plus par procuration, parce que ce n’est plus toi qui traverses le terrain. J’ai essayé de trouver de la confiance dans ce que je sais faire, ce qui fait ma force aujourd’hui et, surtout, d’autres moyens de m’amuser. Pour le coup, c’est comme ça toute sa carrière. Il faut connaître ses atouts et ses défauts. J’ai connu pas mal d’entraîneurs et, selon moi, les plus intéressants sont ceux qui ne vous parlent que de vos points forts et comment les améliorer pour que cela tire tout le reste vers le haut, plutôt que ceux qui ne vous parlent que de vos points faibles“.