La deuxième journée de Coupe d’Europe en péril ?

 

Comme nous l’apprend l’AFP, en raison de la propagation du variant Omicron, la France vient de rétablir la nécessité d’avoir un motif impérieux pour se rendre au Royaume-Uni depuis la France et inversement. Le texte officiel précise que « les raisons touristiques ou professionnelles ne permettront plus de se déplacer ». Cela pourrait remettre en cause la tenue de la plupart des affiches de cette deuxième journée de Coupe d’Europe, notamment le déplacement de l’UBB à Llanelli. L’EPCR a déclaré à l’AFP : “L’EPCR est en contact avec les autorités françaises afin de comprendre les nouvelles mesures annoncées et d’évaluer l’impact sur les matchs de la 2e journée ».

 

Source : l’Equipe