Jean-Baptiste Dubié : “Je n’ai jamais été estampillé équipe de France de ma vie et je me retrouve là et je ne me sentais pas trop à ma place”

 

Invité de l’émission Poulain Raffute, réalisée par Eurosport avec l’ancien joueur, Raphaël Poulain, notre trois-quarts centre, Jean-Baptiste Dubié, est revenu sur la nouvelle montée du Covid-19, qui coïncide avec le retour de l’UBB à une place de leader du Top 14, mais il ne veut pas pour autant penser à une nouvelle saison interrompue : “Autant, il y a deux ans, c’était tout nouveau, tout le monde était en panique, on ne savait pas quoi faire, même si on a cru et espérer finir cette saison, quand on voyait la bulle en NBA ou des trucs comme ça, mais là je n’y pense pas une seconde. Ce n’est pas possible“.

 

Il s’est aussi confié sur son aventure avec les Barbarians français, en 2017 : “La même année, je suis appelé à un rassemblement avec l’équipe de France, c’était à Granville. Je n’ai jamais été estampillé équipe de France de ma vie et je me retrouve là et je ne me sentais pas trop à ma place. J’ai un groupe avec mes copains de Mont de Marsan dont je suis très proche et je leur ai envoyé une photo de la dotation. Je me suis pris en photo avec le coq sur le cœur. C’était particulier, avec tout ce qu’il y a autour. Je suis arrivé là, j’ai fait un stage pourri, j’étais nul, je n’étais à l’aise. Je n’ai pas été rappelé pour la tournée et j’ai eu cette chance incroyable d’être appelé avec les Barbarians. Il y avait comme capitaine emblématique, Frédéric Michalak, avec une espèce de bande incroyable. Il y avait aussi Clément Poitrenaud, mes deux idoles de l’époque. C’était juste incroyable. J’ai vécu 15 jours fabuleux“.