Christophe Urios : “À un moment, tu transmets du doute au joueur”

 

Interrogé par Sud-Ouest, le manager de l’UBB, Christophe Urios, est revenu sur sa gestion du doute : “Évidemment qu’il y a des choses qui peuvent me faire douter, comme quand on perd la saison dernière face à La Rochelle le 30 mars. On se dit, le printemps arrive, ça y est, c’est reparti pour l’UBB. Mais je ne doute pas longtemps. Quand tu doutes, tu parles davantage avec les joueurs. Quand on joue face à Clermont cette saison, on aligne UJ (Seuteni) en 10, un poste pas évident, la responsabilité du but… J’ai surpris Fred (Charrier, l’entraîneur des arrières) parler beaucoup avec UJ. Je lui ai dit d’arrêter. À un moment, tu transmets du doute au joueur. Moi, je ne doute pas. Je ne suis pas un surhomme. Mais quand je viens à Bordeaux il y a trois ans, je sais qu’on va se qualifier“.