Laurent Marti : “Il m’a dit qu’il aimerait être un peu plus impliqué dans le système de la formation”

 

Interrogé par Sud-Ouest, le président de l’UBB, Laurent Marti, s’est confié sur ses entretiens avec le manager de l’UBB, Christophe Urios : “Il a encore quelques belles années devant lui mais il est plus proche de la fin que du début de sa carrière. Il m’avait dit, ‘je ne peux pas me tromper dans mon choix’. Ce que je peux entendre […] Il m’a dit qu’il aimerait être un peu plus impliqué dans le système de la formation. Je lui ai répondu que c’est ce que j’attendais de lui. Qu’il puisse encore plus intervenir au niveau du centre et s’assurer que le travail est conforme à ce qu’il souhaite“.

 

Il a aussi reconnu qu’il n’y avait pas de clause concernant un éventuel départ pour l’équipe de France : “On ne l’a pas évoqué. S’il me le demandait je la mettrais tout de suite. Pour moi, c’est office. On ne peut pas empêcher un joueur de partir en équipe de France, un entraîneur non plus“.