Jean-Baptiste Dubié : “Cet abruti n’a rien trouvé de mieux que de me filmer alors que j’étais en détresse totale”

 

Invité de l’émission Poulain Raffute, réalisée par Eurosport avec l’ancien joueur, Raphaël Poulain, notre trois-quarts centre, Jean-Baptiste Dubié, est revenu sur un mésaventure qui lui est arrivé à l’aéroport lors d’un retour de match : “Pour ma défense, on joue une demi-finale avec prolongations et j’avais joué les 100 minutes. C’était le match à Bristol en demi-finale de Challenge Cup, à la reprise de l’après-Covid. C’était un match engagé, j’avais Semi (Radradra) en face, qui nous a distribué des rentrons tout le match. Nans avait eu Semi toute la semaine au téléphone parce qu’on est resté en contact, il est le parrain du petit de Semi qui s’appelle Nans comme second prénom. Il lui avait dit qu’il n’avait pas trop envie de jouer, que c’était dur, et sur la première action, il me prend d’entrée. J’étais là ‘merci pour les tuyaux’. Mais bref, j’ai tout donné sur ce match et à la fin je n’avais plus d’appétit donc j’ai pris les boissons un peu riche et je l’ai eu sur le bide tout le trajet retour. On atterrit à Bordeaux, on prend la voiture et puis j’ai du arrêter la voiture parce que j’avais une crise de fouiste. C’était terrible mais j’ai été obligé de faire arrêter mon chauffeur et cet abruti (Nans Ducuing) n’a rien trouvé de mieux que de me filmer alors que j’étais en détresse totale. Je n’irais pas plus loin parce que c’est moche après. La vidéo sortira tôt ou tard dans le groupe, il me tient un peu mais j’ai pas mal de dossiers sur lui aussi, même si celle-là est terrible“.