Christophe Urios : “Un groupe, ça ne change pas : tu as toujours le malin, le branleur, le gendre idéal… C’est toujours pareil”

 

Interrogé par Sud-Ouest, le manager de l’UBB, Christophe Urios, a livré son avis sur la nouvelle génération de jeunes joueurs français : “Oui, ces joueurs, je les trouve spontanés, ils sont fantastiques. J’appelle Cameron (Woki) juste avant le match face aux All Blacks, il me dit : ‘Je me suis régalé face à la Géorgie, on est prêts, on va les cabosser’. Oh con, je n’en revenais pas. J’adore cette génération. Il faut s’adapter à elle. Si tu ne les intéresses pas, ils s’ennuient. Alors on va plus vite, on fait des réunions très courtes, on a beaucoup d’entretiens. Mais il y a un truc sur lequel je ne lâche pas, quel que soit l’âge, c’est l’état d’esprit. Après, ça fait 20 ans que je suis avec les pros. Un groupe, ça ne change pas : tu as toujours le malin, le branleur, le gendre idéal… C’est toujours pareil“.