Christophe Urios : “Je veux montrer que je ne suis pas un tocard. Ça m’anime en permanence, c’est mon moteur”

 

Interrogé par Sud-Ouest, le manager de l’UBB, Christophe Urios, est revenu sur sa relation compliquée avec son père : “On ne s’est pas parlé pendant 20 ans. Aujourd’hui, on se voit comme si de rien n’était. Il y a un sentiment de fierté par rapport à lui, oui. Je veux montrer que je ne suis pas un tocard. Ça m’anime en permanence, c’est mon moteur“.

 

Il est aussi revenu sur son envie d’entraîner un jour l’équipe de France : “Je serais fier mais ce n’est pas mon rêve parce que ça ne dépend pas de moi. Si un jour j’ai le bonheur d’entraîner l’équipe de France, la boucle serait bouclée. C’est le Graal pour un entraîneur. Mais ça ne m’empêche pas de dormir. Je suis assez fataliste là-dessus. Je me laisse porter“.