René Bouscatel : “La seule solution, c’est une mise en isolement de sept jours pour bloquer la progression”

 

Interrogé par Rugbyrama, le président de la LNR, René Bouscatel, s’est confié sur la nécessité de s’adapter au variant Omicron : “Ca se passe au jour le jour, j’ai une voire deux réunions par jour avec la Commission Médicale et les infectiologues et virologues qui en font partie […] Nous avons un problème de cinétique de la pandémie. Dans un club, vous avez un jour un cas, le lendemain, trois le surlendemain, neuf. Si ça continue, on est obligé de tout bloquer. On a vu dans certains clubs une augmentation exponentielle des cas, ce fut le cas de Clermont, Racing, Pau, Stade Français et l’UBB. La seule solution, c’est une mise en isolement de sept jours pour bloquer la progression“.