Emmanuel Eschalier : “Les premiers week-ends de libres sont à partir de février et sont peu nombreux”

 

Interrogé par Sud-Ouest, le directeur-général de la LNR, Emmanuel Eschalier, s’est confié sur les dates possibles pour caser des matchs reportés : « Il n’y a aucun week-end de libre dans le calendrier hors période internationale. Les premiers week-ends de libres sont à partir de février et sont peu nombreux. Donc pour disputer les matches reportés, il n’y a que deux solutions : soit jouer lors des week-ends de matches internationaux, avec un désavantage sportif pour les clubs qui ont beaucoup d’internationaux, ou jouer les matches en semaine, une option qui comporte elle aussi sa part de problème et d’impact sportif… Il n’y a pas de solution idéale ».