Laurent Marti : “Je ne peux pas croire que cela va durer”

chaban

 

Interrogé par Sud-Ouest, le président de l’UBB, Laurent Marti, est revenu sur les conséquences que pourraient avoir l’interdiction du public dans les stades : “En 2019-2020, sur les quatre matches qui manquaient, les partenaires et les abonnés de l’UBB ont été quasiment à 100 % solidaires. Ils l’ont été aussi en 2020-2021 en ayant vu un match en début de saison et deux un peu tronqués en fin de saison. On sait qu’on ne pourra pas faire appel à la générosité des Bordelais en permanence. Il y a eu des aides de l’État mais elles n’ont pas tout compensé. Donc j‘ai envie de dire que si ça redémarre, il faudra des vraies compensations. Mais on n’est pas dans le pire des cas. Déjà, on a joué pas mal de matches. C’est le premier point positif. Et puis je ne peux pas croire que cela va durer. Je pense qu’on est dans une phase où le gouvernement calme le jeu. C’est une décision très temporaire. Et puis il faut peut-être se dire que le Covid, on va tous vivre avec. La vie ne peut pas s’arrêter, la société ne peut pas supporter de trop grandes restrictions. Et puis il ne faut peut-être pas se montrer trop alarmiste“.