Christophe Urios : “Il faut surprendre les joueurs pour qu’ils avancent. Chaque saison est une nouvelle histoire”

 

Interrogé dans les colonnes de Midi Olympique, notre manager, Christophe Urios, qui vient de prolonger son engagement avec l’UBB jusqu’en 2025, ne se voit pas pour autant débuter un nouveau cycle avec le club : “Ce sera plutôt dans la continuité, même si le groupe va évoluer en termes de recrutement. Depuis notre arrivée, il n’a pas vraiment changé. Même si on a perdu des joueurs importants Semi Radradra dès la première année ou un leader comme Baptiste Serin juste avant que j’arrive. Perdre le capitaine qui est un enfant du club, il faut s’en relever. Mais on l’a fait à chaque fois“.

 

Il est toutefois conscient de la nécessité de renouveler son discours : “Il faut le faire sans arrêt. Il faut surprendre les joueurs pour qu’ils avancent. Chaque saison est une nouvelle histoire. La fin de l’année prochaine marquera la fin de notre premier cycle, qui était en quatre temps : la première année était le cycle de la vigne, la seconde la fabrication du vin, là nous sommes dans l’élaboration du vin et l’année prochaine sera sa commercialisation. Il faudra donc faire évoluer le projet vers un nouveau cycle de deux ans, mais je ne sais pas encore à quoi ça ressemblera“.