Le meilleur projet pour Sonnes serait britannique

Régis Sonnes

 

Alors que l’on aurait pensé immédiatement à l’Espagne pour la suite de la carrière de Régis Sonnes, ce dernier a confié à Sud Ouest que sa préférence serait plutôt un projet britannique. “Je connais la culture latine. Là, ça serait une autre approche de travail, une autre langue. Ça m’attire. Je pense aussi à l’Europe du Nord. Le niveau, ça m’est égal. Il faut juste qu’on ait de quoi vivre, que ça ne soit pas un échec familial et explorer une autre facette du rugby”. Une réelle envie de voir autre chose donc, de découvrir et de faire découvrir aux siens une autre ‘culture’. Mais pour l’instant, la seule démarche faite par Régis a été de “contacter un copain en Amérique qui a des relations à World Rugby et un autre qui est en Irlande et a donné des CV”, bien évidemment en accord avec le club. Un retour en France pourra être d’actualité à moyen ou long terme, car il a “trop d’affection pour l’UBB”, mais pourquoi pas dans un rôle de numéro 1 un jour, même si il “s’éclate dans la technicité et le terrain”.