Ashley-Cooper : “Je suis venu à ce sport par accident”

Adam Ashley-Cooper

 

 

Interrogé par le Midi Olympique, Adam Ashley-Cooper raconte sa première sélection avec les Wallabies en août 2005 face à l’Afrique du Sud. Il se rappelle qu’à l’époque, il comptait “à peine dix matchs avec les Brumbies. Le jour où Eddie Jones m’a appelé, j’étais sur la route entre Canberra et Sydney. J’ai cru à une farce, au départ. Jusqu’à que Eddie s’agace…” D’ailleurs son entrée sur le terrain fût un peu précipitée puisque “Elton Flatley s’est blessé et je l’ai remplacé. Je n’ai rien fait d’exceptionnel et cela a duré, au maximum, six minutes. Mais je n’en ai pas oublié une seule“.

 

On apprend aussi qu’Adam que beaucoup attendent avec impatience à l’UBB aurait très bien pu ne jamais jouer au rugby à XV. En effet en Australie ce sport n’est pas le sport le plus populaire et il y est arrivé “par accident. Jeune, je préférais largement le XIII. Si j’ai bifurqué, c’est simplement parce que mon club dut fermer ses portes au terme d’une liquidation judiciaire. L’équipe la plus proche était une équipe de quinzistes. Je ne me suis pas posé mille questions. J’ai signé chez eux“.

 

Pour finir celui-ci est revenu sur sa future arrivée à l’UBB et l’avancée de son apprentissage du français qu’il essaye d’apprendre pour faciliter son intégration. Cela ne semble pas si facile que cela : “Depuis des mois, je lutte, je me bats mais j’ai vraiment du mal avec votre grammaire. Ma fiancée Anna a pratiqué le français pendant quatre ans à l’école et n’a pas le moindre souci. Moi, je sais juste commander un steak-frites et demander le chemin des toilettes au resto…