Sanchez : “A Bordeaux, j’étais nul !”

Sanchez

 

Questionné sur sa différence de niveau entre le Nicolas Sanchez de Bordeaux et celui de l’Argentine, le principal intéressé a répondu : “La différence c’est qu’à Bordeaux j’étais nul! (il éclate de rire). Plus sérieusement, la différence, c’est qu’aujourd’hui je suis en confiance et ma tête est mieux. […] J’ai dû jouer huit matches (vingt-deux en fait) en trois ans (2011-2014), et à chaque fois je que suis rentré je n’étais pas bon, je n’avais pas de régularité. Pour moi, c’était difficile ».

 

L’Equipe