Ibanez : “Ce n’est malheureusement pas une surprise”

Raphaël Ibanez

 

 

Notre manager Raphaël Ibanez a été invité par le Midi Olympique à revenir sur la prestation des Bleus contre les All Blacks samedi soir. Pour lui, “ce n’est malheureusement pas une surprise […] Si nous en sommes là c’est surtout une question d’état d’esprit : planifier une équipe nationale sur un cycle de quatre ans pour une Coupe du monde est, au mieux, une illusion, au pire, un prétexte à la passivité et aux résultats médiocres, lors du Tournoi des 6 Nations par exemple“.

 

Interrogé sur ce qu’il faudrait changer pour améliorer les résultats du XV de France, notre manager est revenu sur un point du dossier de candidature qu’il avait soumis à la Fédération Française lors de sa candidature pour devenir sélectionneur : “L’exigence de résultat, comme dans toute entreprise professionnelle, implique donc que tous (joueurs, entraîneurs, dirigeants) ne se sentent pas installés et ne soient confortés dans leurs actions que si les victoires viennent valider le travail. J’ai donc évoqué l’idée d’un contrat de deux ans, seulement renouvelable si après analyse du fonctionnement et des résultats le staff donne satisfaction. On m’a répondu que c’était trop risqué… OK, mais quand tu es sur le terrain, ou autour, tu prends des « risques » tous les jours et tu acceptes la règle du jeu“.