Chalmers et Connor donnent leur avis sur la finale de la Coupe du Monde

Hugh Chalmers et Blair Connor

 

 

Ils sont surement parmi les joueurs les plus appréciés de l’UBB, l’un est néo-zélandais et l’autre australien, l’occasion était trop belle pour le site Metronews de réaliser une interview croisée de Blair Connor et Hugh Chalmers et de leur demander leur avis sur la finale de la Coupe du Monde de rugby.

Pour Hugh, “les Australiens ont l’avantage d’avoir fait des gros matchs jusqu’à présent […] Les Wallabies sont chauds, ils ont des visages comme s’ils partaient à la guerre. Il faudra que les Néo-Zélandais soient assez agressifs pour contrer les Australiens devant, c’est une des clés du match“.

Pour Blair, “dans une finale, le talent importe peu, c’est l’esprit, la motivation, le mental qui sont les plus importants […] S’ils récupèrent les ballons dans les rucks, si derrière on peut jouer, l’Australie peut gagner. David Pocock est le symbole de cette équipe. Il avance toujours avec le ballon, il amène son leadership et sa motivation et arrive à garder son sang-froid dans les moments chauds“.

 

D’ailleurs cette Coupe du Monde semble s’être passée dans la bonne humeur à l’UBB. En effet, Hugh reconnaît que “lorsque les Springboks ont perdu face aux Japonais, là il (Berend Botha) a eu droit à un charriage en règle. Et les Français ont également été beaucoup chambrés“. Pour la demi-finale Argentine-Australie, Blair reconnait qu’avec “Francisco Gomez Kodela (pilier argentin), c’était dans la bonne humeur, on ne s’est pas trop chambré. C’était tranquille“. Par contre, il annonce que pour la finale “si on perd, je rentre à la maison directement […] Je suis pour l’instant le seul Australien de l’équipe (avant les arrivées d’Adam Ashley-Cooper et Sekope Kepu) contre six Néo-Z” mais par contre “si les Wallabies gagnent, Hugh ne doit pas en douter un seul instant, je vais le lui rappeler chaque jour pendant quatre ans“.