Jaulhac : “Comme le chocolat, quand tu y goûtes, tu ne peux plus t’en passer”

Adam Jaulhac

 

Si pour Adam Jaulhac la coupe d’Europe n’est “que du bonus”, il n’est pas question pour autant tu n’as pas question “d’être là juste pour y être. Tu veux exister et gagner […] Après, le bonus, c’est sympa, aussi. Je pense que, comme le chocolat, quand tu y goûtes, tu ne peux plus t’en passer”. Notre joueur ne pense pas que face à Clermont, le match soit différent de celui du Top 14. Ce sera plus contre les deux autres équipes étrangères. “Le changement, il viendra des matchs contre les Anglais et les Gallois. Ce sont des jeux différents, avec de bons côtés et d’autre moins. Lors du Challenge Européen, je n’ai pas trouvé Newport ou Édimbourg plus impressionnant qu’une équipe de Top 14”.

 

Sud Ouest