Azéma : “Moi, j’étais partisan de jouer”

Franck Azema

 

 

Dans les colonnes de l’Equipe, Franck Azéma le manager clermontois revient sur le report du match opposant son club à l’UBB : “Même si personne n’est touché directement parmi les proches des joueurs, ils ont tous des amis ou de la famille qui sont restés bloqués la nuit à Paris. C’est une réaction normale : ils avaient envie de se resserrer, de se rassurer. Moi, j’étais partisan de jouer pour montrer qu’on n’accepte pas ces choses là. Je ne dis pas que c’est facile mentalement. D’ailleurs ne s’est plaint, ça prouve que c’est compliqué…