Ibanez : “Le vent de travers était vraiment gênant”

Raphaël Ibanez

 

 

Dans les colonnes du journal l’Equipe, Raphaël Ibanez est revenu sur la décision prise au cours du match de ne pas trop tenter les pénalités et de plus chercher des pénaltouches. Il explique cette décision par “le vent de travers” qui “était vraiment gênant, et disons que les choix des pénaltouches a donné le ton des ambitions offensives. Mais s’il y a eu des intentions, la réalisation a elle été beaucoup trop approximative, en particulier en première mi-temps“.