Poux : “J’ai toujours l’envie. Après, il y a des jeunes qui poussent”

Xerom Civil et Jean-Baptiste Poux

 

 

Avant le match contre les Ospreys, Jean-Baptiste Poux est revenu, pour France Bleu Gironde, sur son avenir, lui qui a eu 36 ans en septembre et qui sera en fin de contrat en fin de saison : “Je continue à ne pas me poser trop de questions vu mon âge. Je profite au maximum de cette année […] J’ai toujours l’envie. Après, il y a du monde, des jeunes qui poussent […] Vu mon âge ce sera difficile de trouver un nouveau contrat mais je ne me suis pas trop posé la question. C’est vrai que les transferts se font de plus en plus tôt mais ça concerne surtout les jeunes. Pour les vieilles machines, on prend un peu plus de temps. Je réfléchirai à ça en début d’année“.

 

Dans Sud-Ouest, il revient aussi brièvement sur son avenir : “Quoi qu’il arrive, si j’arrête en France, je continuerai de jouer en Norvège (le pays d’origine de sa femme où il compte s’installer après sa carrière et travailler dans l’import de vin, ndlr) : je m’entraîne déjà chaque intersaison avec l’équipe d’Oslo. C’est niveau Honneur-Fédérale 3, avec des « expat’» et quelques locaux. C’est marrant. Je veux continuer à rester autour du rugby. J’aime parfois me retrouver seul, mais je suis habitué à vivre en collectivité“.