Rey ; “Je pense qu’on a les moyens d’arriver cinquièmes”

Julien Rey

 

Dans le cadre de “L’interview décalée” qu’il a accordée au site officiel de l’UBB, Julien Rey est revenu sur ses pires et meilleurs souvenirs avec le club. Pour ce qui est du meilleur, « c’est la finale qu’on joue à Agen contre Albi, ça a été la folie. Pas grand monde nous attendait cette saison-là ». Pour ce qui est du mauvais souvenir, il date de ses débuts à l’UBB : « Le match qui a été très compliqué pour moi à vivre était le premier pour moi de Pro D2 avec Bordeaux, je viens de Colomiers et je joue contre Colomiers. Je ne peux pas jouer car je suis blessé, et on perd chez nous. Je me suis fait pas mal chambrer ».

 

Julien qui possède de nombreux surnoms dans l’effectif : « Nino, Juju, et Reyrey pour les étrangers » est aussi a aussi révélé son rituel d’avant match : « Je fais un truc souvent, pour les matches à domicile je change de lacet, j’essaye de les accorder à la couleur de l’adversaire. C’est un petit grigri que j’ai mis en place petit à petit ».

 

Notre 3/4 centre n’a pas non plus échappé à la question sur les objectifs du club cette saison. Pour lui, “si on n’a pas de coup de mou pendant cette grosse période jusqu’à février, je pense qu’on a les moyens d’arriver cinquièmes. Donc les barrages“.

 

Pour finir, Julien a été invité à poser une question à Baptiste Serin, qui sera le prochain invité de “L’interview décalée”. Il a choisi de lui poser la question suivante : « D’où lui vient sa passion pour la musculation ? »