Ntamack : “Le principal est que le groupe continue à avancer”

Emile Ntamack

 

 

Dans un interview accordée à Rugbyrama, Emile Ntamack, l’entraîneur des arrières de l’UBB, revient sur le fait qu’avec le retour des blessés et le fait d’avoir un groupe plus étoffé à l’entraînement, il est de plus en plus difficile de choisir un groupe de 23 joueurs avant les matchs : “c’est un casse-tête, mais on va dire que c’est le bon casse-tête. on a eu des casse-têtes différents en début de saison où il nous manquait des joueurs et on se posait la question de savoir qui de Bruce (Reihana, ancien arrière en charge de la performance) ou de moi allait figurer sur la feuille de match. Forcément c’est plus confortable mais après, psychologiquement, cela peut être difficile […] Mais le principal est que le groupe continue à avancer, quelque soit les éléments que l’on met sur le terrain, cela montre que l’homogénéité est réelle dans cette équipe. Chacun sait que malgré le peu de temps de jeu qu’il a, il se doit d’être bon, d’être vite à la hauteur même si je suis persuadé que cela ne les met pas forcément dans les meilleures conditions car cela ne vient pas forcément d’un travail de fond et d’un enchaînement de matchs“.