Accoceberry : “Si on voit de plus en plus des scores du style 40-33, c’est grâce à ces joueurs”

Guy Accoceberry

 

L’ancien international et demi de mêlée de Bordeaux-Bègles, Guy Accoceberry, revient sur le nouveau type de demi de mêlée qui semble s’imposer au niveau international. Des demis de mêlée qui éjectent la balle et animent le jeu rapidement : “J’ai l’impression que les 9 éjecteurs et animateurs sont revenus à la mode. Avant, les clubs recherchaient plutôt des gros défenseurs, type Byron Kelleher. Des neuvièmes avants, en quelque sorte, capables de faire avancer leur pack par des départs au ras. C’est là qu’on a vu apparaitre des Kockott ou Tilous-Borde. Et puis, en voyant jouer le Néo-Zélandais Aaron Smith ou l’Australien Will Genia lors de la dernière Coupe du Monde, des éjecteurs hors pair à l’origine de multiples temps de jeu cumulés par leurs équipes respectives, les clubs français ont donné leur chance à des joueurs comme Paillaugue, Bézy, Serin ou Dupont. Pour moi, cette abondance de 9 est une vraie bouffée d’oxygène. Si on voit de plus en plus des scores du style 40-33 en Top 14, c’est grâce à ces joueurs-là“.

L’Equipe