Lavie : “On a compris assez tard dans la saison que l’Union allait se faire”

julien-lavie

 

Si à aujourd’hui 31 ans, il joue toujours au Stade Langonnais (Fédérale 1), Julien Lavie, demi d’ouverture, jouait au CABBG, l’année de la fusion avec le Stade Bordelais et la naissance de l’UBB. A l’occasion des 10 ans du club, il revient pour Le Républicain sur cette période : « Nous étions descendus en Fédérale 1 avec le CABBG deux ans plus tôt et le Stade Bordelais évoluait lui en Pro D2. En fait, on a compris assez tard dans la saison que l’Union allait se faire malgré les réticences. Nous savions alors que beaucoup d’entre nous ne seraient pas conservés et de fait, nous avons été deux ou trois pros et quatre ou cinq espoirs à basculer dans le projet. La grande majorité du groupe était alors composée de Sbucistes mais entre joueurs, les choses se sont bien passées… ».

 

Il est aussi revenu sur l’arrive de Laurent Marti, à la tête du club, qui a donné un vrai coup d’accélérateur à celui-ci : « Nous sommes rentrés dans une autre dimension. Il a enclenché une autre dynamique – c’est évident – et à titre personnel, on m’a demandé de me trouver un autre club. Mais aujourd’hui, tu ne peux que constater qu’il a transformé le rugby à Bordeaux et que par voie de conséquence, tout cela rejaillit sur les clubs du comité ».