Les évaluations de Serin dans la presse

Baptiste Serin

 

Après le match de l’équipe de France contre l’Irlande et la défaite pour la 3ème journée du Tournoi des 6 Nations, les joueurs ont été notés par les différents médias sportifs. Nous vous récapitulons ici les principales évaluations de notre demi de mêlée Baptiste Serin.

 

Tout d’abord, Sud-Ouest, qui lui met un 2/5 et le commentaire suivant : “Serin, rapide dans ses sorties de balles, précis dans ses coups de pieds, semblait même parti pour l’un de ses meilleurs matches en bleu lorsqu’il s’est fait la belle (11e). Seul un retour miraculeux d’Heaslip a empêché le jeune Landais d’aller s’offrir un essai qui aurait alors permis à la France de faire le break […] Après 25 minutes de jeu en effet, l’Irlande a confisqué le ballon et les demis français ont peu à peu perdu de leur influence sans pour autant couler complètement dans leurs tâches identifiées. Sans commettre de grossière erreur, les deux hommes n’ont pas su, par leur jeu au pied notamment, soulager leur équipe de la pression irlandaise et donc inverser le cours du match, comme peut-être, leurs vis-à-vis l’ont fait […] Si Novès ne peut pas reprocher à ses deux demis de ne pas encore avoir le vécu international, la confiance et parfois de talent pur de Sexton et Murray, pas sûr, en revanche, que le sélectionneur les épargne pour leurs boulettes du jour : Lopez pour sa faute dans un regroupement (33e) ou Serin pour son obstruction (44e) et ce ballon rendu et aussitôt exploité d’un drop par Sexton (50e). Ces trois erreurs ont coûté 9 points à la France…“.

 

Dans l’Equipe, Baptiste obtient un 4/10 et le commentaire suivant : “Il a perdu le fil et la maîtrise au fur et à mesure. Le brillant Serin du début, qui a crucifié Kearney d’un tchic-tchac après s’être ouvert un intervalle autour d’un ruck, a perdu de sa superbe parce que le collectif n’était pas assez bien réglé. Puis lui, qui a pourtant essayé de peser, s’est laissé prendre par l’à-peu-près ambiant : une pénalité pour un écran inutile, un jeu au pied trop profond et un mauvais choix de côté sur l’une des rares situations françaises favorables“.

 

Le Figaro, lui met un 5/10 et le commentaire suivant : “Un match à deux visages pour le numéro 9 de l’UBB. Tranchant et inspiré en première mi-temps, plus discret et en manque d’inspiration au retour des vestiaires. Un petit coup de pied judicieux à l’aile dès la 1ère minute. Une passe trop haute pour un en-avant de Lopez dans la foulée. Percée de filou dans les 22 mètres adverses (11e). Mais commet une obstruction devant Murray sur une sortie de mêlée qui coûte 3 points (44e). A souffert de la comparaison avec Conor Murray, décisif“.

 

Pour Rugbyrama, il mérite un 4,5/10. Ils ont aimé : “Sa magnifique percée (11e) où il a montré toute sa vista. Il a su très bien coller au ballon lors des 25 premières minutes“. Mais ont moins aimé : “Cette pénalité totalement stupide concédée au sortir d’une mêlée où il retient Murray. Et ça coûte 3 points…” En bref ils retiennent qu’il a été “bon pendant 25 minutes. Puis il a subi…“.

 

Dans le Parisien, notre demi de mêlée obtient un 5/10 et un 4/10 dans le Journal du Dimanche.