Barbe : “C’est une des déviances du rugby et du professionnalisme”

philippe barbe

 

Depuis quelques temps l’on voit de nombreux transferts de joueurs en cours de saison (Lionel Beauxis à Lyon, Rémy Grosso à Clermont, Willie Du Plessis à Montpellier, Maxime Mermoz à Leicester). Interrogé, par France Bleu Gironde, Philippe Barbe, président du comité Côte d’Argent, est revenu sur la question : « C’est une des déviances du rugby et du professionnalisme. Ces règles sont édictées par l’ensemble des Présidents du Top 14 à travers une Ligue dont ils sont membres. En partant de là, c’est quelque chose qui leur convient, autrement cela ferait longtemps qu’ils auraient fait un trait en travers. C’est une déviance regrettable je trouve. Ca pourrait être beaucoup plus limité dans le temps. Mais on voit les effets d’annonce qui sont fait sur les mutations, pratiquement en début de saison. Ca ne me choque pas sur le plan personnel mais sur le plan éthique du rugby… Est-ce que ces clubs-là se préoccupent de l’éthique du rugby quand ils échangent des joueurs, je n’en suis pas sur. Ils s’occupent de problèmes financiers, de problèmes de rentabilité immédiate. Mais en aucun cas je ne pense pas que ce soit bien pour le rugby, certainement pas ».