Mahamadou Diaby : “Christophe Urios ? C’est un entraîneur qui m’a forgé”

 

C’est en voyant les charges de Sébastien Chabal lors de la Coupe du Monde 2007 que Mahamadou Diaby a eu envie de découvrir le rugby, sur le tard, il avait déjà 19 ans. Pour Sud-Ouest, il revient sur ce joueur qui l’a marqué : « Physiquement, il était tellement au dessus que quand on ne connaît pas ce sport, c’est la première chose qui saute aux yeux. Depuis, le rugby a évolué et j’ai pris goût à d’autres choses : comme jouer dans les espaces ».

 

Ce soir à Castres, il retrouvera, avec Christophe Urios, un entraîneur qui a compté pour lui, lorsqu’il était à Oyonnax : “C’est un entraîneur qui m’a forgé. J’ai eu la chance de le rencontrer assez tôt dans ma carrière. J’ai gardé cette marque : il a fait de moi un joueur assez dur. C’est quelqu’un pour qui j’ai beaucoup d’estime […] Je sais que des matchs face à son équipe, ce sont toujours de rudes combats. Castres, c’est ce qui se fait de mieux en terme de défi physique ».